Du matériel pour apprendre à écrire

Le matériel n’est pas tout. A lui seul, il ne peut suffire. Mais il peut aider, à certains moments, pour un objectif précis et bien déterminé.


Les cahiers d’exercices peuvent être utilisés dans une toute première approche de l’écriture.

Celui-ci, chez Serpodile, est particulièrement bien fait.

Exemple d'exercice d'écriture en cursive des lettres g et mcahier ecriture cursive

Les applis pour tablettes tactiles ont la même fonction.

L’étape sur planche yeux fermés reste incontournable à la suite des cahiers ou applis, pour bien ancrer le geste en mémoire kinesthésique.


Multiplier les modes d’entrée renforce la mémorisation.

Lettres tactiles MontessoriSuivre du doigt les lettres tactiles Montessori, ou mieux, écrire dans un bac à sable

Tracer les lettres dns du sable renforce la mémorisation.

 

 

 

 


Afficher pendant un certain temps, sur le bureau ou sur le mur en face du bureau, une réglette pense-bête telle que celles-ci peut être très utile pour aider à retrouver en mémoire la gestuelle.

Réglette pense-bête pour minuscules cursives

Réglette pense-bête pour minuscules cursives

Celles-ci sont particulièrement bien faites, car elles indiquent comment bien poser et bien calibrer. Pour les imprimer : reglettes majuscules et minuscules cursives.


Les cahiers à lignage particulier :

Ecrire sur des feuilles classiques « grands carreaux » est compliqué lorsqu’on ne maîtrise pas encore complètement le geste graphique :
– trop de lignes, donc trop d’informations visuelles,
– lignes trop serrées, demandant un geste trop fin.

Il existe des cahiers spécifiques.

Les cahiers à lignage simplifié noir, utilisés par les instituteurs en maternelle et CP, restent indiqués pour les élèves qui ne maîtrisent pas l’écriture au delà de cet âge.

Exemple d'écriture sur lignage simplifié

 

 

 

 

En séance, je trace moi-même les lignes sur une feuille blanche. Cela me permet d’adapter au plus près des besoins de l’enfant, et même à l’évolution du jour. Je peux par exemple ne tracer qu’une ligne pour commencer, pour juste poser les lettres, puis je trace deux lignes écartées, pour apprendre à calibrer les petites lettres aceimnorsuvwx, puis je rétrécie l’écart, etc…

Les cahiers à lignage de couleur et encadré de couleur ne sont judicieux que pour certains enfants, pas tous.

page de cahier à encadrement et lignage de couleur

 

 

 

 

 

Dessins réalisés par un enfant avec et sans encadréL’encadré est destiné aux enfants présentant une forte dyspraxie visuo-spatiale, avec perte de repérage dans la page droite/gauche, haut/bas.

 

Dessin réalisé par le même enfant dans la même journée,
avec et sans encadré

Le lignage de 4 couleurs aide à repérer la ligne de base marron (terre) où l’on pose les lettres, à calibrer les lettres « tronc » aceimnorsuvwx entre la ligne de terre et la ligne d’herbe (verte), les lettres hautes bdhklt entre la ligne de terre et la ligne de ciel (bleue) et les lettres basses gipyz entre la ligne de terre/herbe et la ligne de feu (rouge).

Vous pouvez imprimer vos propres feuilles à lignage 4 couleurs grâce à un éditeur en ligne. Vous pourrez ainsi les individualiser, en choisissant la grosseur des lignes (cela peut être intéressant de grossir la ligne de base), ou leur l’écartement.

Mais attention : trop d’informations peut compliquer, non pas aider.

Demander de porter attention à la fois à la gestuelle, au pointage de la ligne de base, au calibrage et éventuellement en plus aux liaisons entre les lettres est beaucoup beaucoup beaucoup trop.


Il existe en ligne des éditeurs d’exercices fort intéressants. Il m’arrive de m’en servir pour donner aux parents des indications précises d’exercices à faire entre deux séances, ou pendant les vacances.

Exemple de page éditée par l'éditeur d'exercices d'écriture

 

Difficile d’expliquer autrement que par le modèle comment faire les bonnes liaisons…

 

Cette feuille a été éditée sur cursivecole.fr / Modèles d’écriture en ligne.

Une précision : pensez à cocher « gaucher » pour avoir le modèle sur la droite si votre enfant est gaucher. Son travail sera facilité.


Les crayons et guide-doigts :

Certains enfants ont le pouce trop avancé sur le crayon. Ils perdent en précision.

3 solutions pour bien positionner les doigts en tripode :

– Les crayons tout prêts

Il en existe à base triangulaire, à butée et ailette, à base antidérapante… On en trouve maintenant en grandes surfaces, surtout au moment de la rentrée.
Ici un Bic Kids
Crayon à butée et ailette Bic Kids

 

 

 

Il existe aussi des stylos encre sans plume :

Stylo encre roller

 

 

 

– Les embouts

embouts crayonsEmbouts de crayonsEmbout pour pince tripode

 

 

 

– La pâte durcissante

Pâte durcissantePour les crayons trop gros sur lesquels on ne peut enfiler d’embout, ou lorsque les crayons tout prêts et les embouts ne suffisent pas à empêcher le pouce de glisser.

patarev

 

On entoure la base du crayon de pâte, on marque l’empreinte des doigts de l’enfant, on laisse durcir jusqu’au lendemain.

 


Ce post vous a apporté quelque chose ? Faites le moi savoir.
Vous avez d’autres idées, essayé un autre matériel, partagez le avec nous !

6 Replies to “Du matériel pour apprendre à écrire”

  1. Bonjour,
    Victorien 7 ans a été diagnostiqué précoce (QI 144), homogène malgré sa lenteur. Le souci est le suivant : il n’a jamais dessiné, sauf quelques labyrinthes et plans, et maintenant il écrit très mal; grand, pas sur les lignes, bref c’est moche et surtout ça ne semble pas du tout l’intéresser.
    Comme il commence à apprendre l’orthographe, ça se complique. La lecture (acquise parfaitement entre 4 et 4 ans 1/2) , n’a posé aucun problème mais l’écriture, ce n’est pas ça.
    Ses instits ne l’ont pas poussé (celle de CP qualifiait son travail de « vite et mal » ) et il a toujours évité les exercices. Je ne sais pas bien quoi faire pour l’aider. Même quand il se concentre pour me faire plaisir, écrire semble l’épuiser. Il sait à peu près épeler les mots mais dès qu’il doit écrire, il y a des fautes.
    Auriez-vous des conseil pratiques ?
    Merci
    Anne

    • Bonjour,
      Je voudrais commencer par quelques questions complémentaires :
      – Victorien connait-il la gestuelle des lettres ? Si vous lui demandez de faire un a, un b… yeux fermés, sait-il dans quel sens tourner, sait-il quand il faut monter, descendre… ?
      – Comment tient-il son crayon ? cf http://www.ergotherapie05.fr/tenir-son-crayon/
      – Que donnent les tests de précision que j’indique au lien suivant http://www.ergotherapie05.fr/precision-du-trace/ ?
      – Le peu de fois où il dessine, qu’est-ce que cela donne ? Aime-t-il le coloriage ?
      – A quoi joue-t-il spontanément ? Aime-t-il les jeux de constructions type légo, kapla ? Sait-il faire du vélo, nager, lancer et rattraper une balle ?
      – S’habille-t-il seul ? Coupe-t-il sa viande ? Arrive-t-il à se servir à boire sans renverser ?
      – Est-il lent globalement, ou seulement avec un crayon ?
      Autant d’éléments qui m’aideront à vous donner les bons conseils.
      A bientôt donc avec vos réponses.
      Cordialement,
      Nathalie

      • – Victorien connaît bien la gestuelle des lettres ;
        – Il tient bien son crayon mais a du mal à laisser son poignet reposer sur la table ;
        – Ses tracés sont imprécis, il ne s’arrête pas précisément aux points, les traits ne sont pas nets;
        – il dessine des mécanismes, des engrenages, des machines dont il invente le fonctionnement (sans ses explications on ne comprend pas ce que c’est), des choses tarabiscotées;
        – il refuse le coloriage sauf quand il y est contraint à l’école et là c’est brouillon et ça déborde ;
        – il joue avec des kaplas, des légos, des circuits de train en bois, des constructions de circuits de billes;
        – il sait faire du vélo et de la trottinette mais ne sait pas jouer au ballon (il lui arrive même de se faire mal avec), ne parvient pas à récupérer une balle, à jouer au tennis ;
        – il sait nager et court pas trop mal;
        – Il sait très bien découper ;
        – il s’habille seul et coupe sa viande seulement sous la contrainte ==> sans contrainte, ça peut durer des heures ;
        – il sait se verser à boire seul mais à table, sa place est sale en fin de repas ;
        – il est globalement très lent ;
        – à l’école, j’ai vue que ce sont les autres enfants qui font son cartable et rangent ses affaires.
        En vous remerciant,
        Anne

      • Bonjour,
        Au vu de vos réponses, je vous conseille de prendre un RDV auprès d’un orthoptiste et d’un ergothérapeute, pour des bilans et fort probablement des séances de rééducation. Je ne sais dans quelle région vous habitez. Vous pourrez trouver des coordonnées dans les pages jaunes. Vous avez raison de vous en soucier maintenant. C’est l’âge où il est important d’intervenir. J’essaie de sensibiliser les enseignants et les médecins généralistes à ce sujet.
        Bonne suite à vous deux.
        Vous pourrez nous donner des nouvelles.
        Nathalie

  2. Bonjour,

    Fin de l’année: rédaction de bilans de PPRE pour l’enseignante de GS/CP que je suis. Je « tombe » sur votre site et comprend enfin en quelques clics les difficultés de certains élèves et surtout l’opportunité de travailler en lien avec une ergothérapeute. Merci pour toutes ces pages mises en ligne très instructives! Bonne continuation.

    • Bonjour,
      Sachez que parmi vos élèves, certains ont un simple retard, et, selon les statistiques internationales, 2 d’entre eux ont/auront un trouble dys avéré. De toute façon, dans tous les cas, un coup de pouce n’est jamais inutile, surtout en GS/CP.
      Puis-je vous demander de partager tout cela avec vos collègues. Car ce n’est qu’ensemble qu’on avancera.
      Nathalie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*