Écriture manuelle ou frappe au clavier : quand et comment trancher ?

Certains affirment que tout enfant en difficulté en écriture doit passer à l’ordinateur sous peine d’être en double tâche. D’autres affirment que certains enfants répondent à la rééducation. Comment trancher ? A quel moment ?

exemple d'écriture dysgraphique

 

 

3 cas de figures :

  • les enfants pour lesquels on est certain, d’emblée, que la rééducation viendra à bout de leurs difficultés
  • les enfants pour lesquels on est certain, d’emblée, que la frappe au clavier s’impose
  • tous les autres !! qui se situent entre les 2, pour lesquels le pronostic n’est pas évident.

Dans ce cas, je ne me risque pas à donner de conclusions hâtives, personnellement. Je préconise de travailler les 2 en simultané pour commencer, et l’un des 2 prendra le pas sur l’autre spontanément. Cela deviendra évident, ou bien l’enfant exprimera lui-même sa préférence.

L’apprentissage de la frappe au clavier à 10 doigts n’est de toute façon pas une perte de temps. Bon nombre d’enfants progressent en écriture manuelle en cours d’apprentissage de frappe !!!! et n’ont finalement plus besoin d’ordinateur.

Les 1ères fois que cela m’est arrivé, je dois vous avouer que j’étais un peu… dépitée. De quoi vais-je avoir l’air, maintenant. Je vais passer pour une… 🙁

Etre en difficulté aux cycloïdes, notamment alternées, et aux épreuves de la Nepsy II : Tapping opposition pouce-chacun des autres doigts alternativement et Séquences motrices manuelles, semble être un bon indicateur (??). A vérifier.

 épreuve des cycloïdes alternées  épreuve tapping de la nepsy II  épreuve sequences motrices manuelles de la nepsy II

Un critère à prendre également en compte est l’orthographe : si un enfant est au même niveau en écriture manuelle et à l’ordinateur, mais qu’il fait plein de fautes, autant choisir l’ordinateur, peut-être.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*