Exemples concrets

Léa, 7 ans, CE1, dysgraphique, présente au bilan un déficit de la coordination oeil-main, l’empêchant de maintenir son écriture sur les lignes, et un défaut de la programmation gestuelle des lettres, pas encore automatisée, et souvent inversée en miroir. Il est proposé un travail des lettres par grand geste sur tableau noir les yeux fermés, sollicitant la mémoire kinesthésique, avec verbalisation des séquences, et un travail de la précision du pointage.

Tom, 10 ans, en CM2, présente un trouble de l’acquisition de la coordination. Une rééducation par la méthode CO-OP est réalisée par séquences pour une tâche précise rapportée par l’enfant (ex : « J’aimerais pouvoir jouer au foot avec les copains dans la cour » ou « J’aimerais pouvoir fermer mon manteau »). La méthode est expliquée aux parents pour application en dehors des séances. De plus, une demande de tricycle est faite auprès de la MDPH, afin que Tom puisse participer aux sorties familiales en vélo.

Mathis, 9 ans, redoublant son CE2, présente une dyslexie-dysorthographie sévère. Il est suivi en ergothérapie pour la mise en place d’un moyen de compensation informatique à la lecture, par synthèse vocale (l’ordinateur lit pour lui), et à l’écriture, par dictée vocale (Mathis dicte son texte au micro, et l’ordinateur le retranscrit). Une rééducation de la perception visuo-spatiale : orientation (bdpq) et séquences (nos ≠ son) est également réalisée.

Théo, 9 ans, en CM1, présente un trouble de l’attention avec hyperactivité : défaut d’inhibition, hypersensibilité aux distracteurs auditifs, hyperkinésie. Un suivi est proposé, tant pour Théo : modulation sensorielle et mise en place d’outils facilitateurs, que pour accompagner les parents et l’enseignant dans l’acceptation et la gestion du trouble au quotidien.

Mathilde, 8 ans, en CE2, est malvoyante. Elle suit très bien en classe. Son problème ? Les temps de récréation. Les autres enfants courent, sautent… Elle se retrouve seule. Des activités adaptées, où chacun peut participer et prendre du plaisir ensemble, sont mises en place : course relais, en équipe, le long d’une corde, jeux de ballon à grelot, colin-maillard… En classe, son plan de travail a été étudié.